807 rue Baker, Nelson, C.-B., V1L 4J8
250-352-3516
direction_afko@telus.net

ANNULÉ – Session/Jam avec Vazzy

ANNULÉ – Session/Jam avec Vazzy

Compte tenu de la situation liée au Covid-19, nous avons décidé d’annuler cet événement 
afin d’éviter les rassemblements et de contribuer à l’effort de non-propagation du virus dans notre belle communauté. Nous ne proposons pas d’autres dates.
Merci pour votre compréhension.

Prenez bien soin de vous.

 

Le vendredi 20 mars de 19h à 21h, on se retrouve pour une Session/Jam de musique et de chanson TRAD canadienne française avec Vazzy.
Petite soirée conviviale et amusante! Apportez votre voix, votre instrument! Partagez vos “tounes” canadiennes françaises et vos chansons à répondre!… Apprenez-en aussi des nouvelles!

C’est gratuit mais parce que les artistes viennent de l’extérieur, il faut vous s’inscrire à l’avance!
Contactez Suzanne sur vazzymusik@hotmail.com
ou par téléphone 250 666 0108.

POUR MIEUX LES CONNAITRE:
VAZZY, la voix des chansons franco-canadiennes dans notre région

 

Ils animent très souvent les événements de l’association des francophones des Kootenays ouest pour le plaisir des petits et des grands. Le duo Vazzy chante des chansons traditionnelles franco-canadiennes sur des airs de violon dansant du Québec, d’Acadie et d’ailleurs, voici un entretien avec Suzanne Leclerc et Bryn Wilkin.

 

 

Suzanne, raconte-nous votre arrivée en Colombie-Britannique.
Je suis issue d’une grande famille acadienne du Nouveau-Brunswick. À 20 ans, je suis venue en Colombie-Britannique pour rejoindre une amie…et j’y suis restée. Bryn lui est né en Ontario, sa famille déménagea en Angleterre lorsqu’il avait 8 ans. À 16 ans, le goût de l’aventure l’amena d’abord en France pour les vendanges….et il y a vécu pendant quelques années. Il voyagea de l’Europe jusqu’aux Indes avant de revenir au Canada à 24 ans. Comme il voulait explorer la nature et qu’il aimait les montagnes, il a choisi la Colombie-Britannique.

 

Suzanne, peux-tu nous raconter ta rencontre avec Bryn?

On s’est rencontré en Colombie-Britannique par un beau jour d’automne dans un camp de plantation d’arbres, il y a presque 40 ans. On a trouvé le coin très joli et on y a rencontré beaucoup de planteurs d’arbres très sympathiques de la région. On a décidé d’explorer plus profondément, comme on cherchait un endroit où encrer nos racines. Nous nous sommes établis à Grand-Forks parce que l’on trouvait l’endroit joli, une belle petite vallée avec beaucoup de soleil et un climat assez clément. Et, notre rêve….on y a trouvé une grande propriété en campagne. Puis sont arrivés nos enfants! 

 

Peux- tu nous expliquer comment le groupe Vazzy s’est formé ?

Bryn a toujours été passionné par les instruments à cordes et quand on s’est rencontré, il avait une mandoline dans son sac à dos. Après quelques mois, il a trouvé un violon chez un antiquaire, sans cordes ni chevilles, abandonné dans son étui depuis bien longtemps. Après quelques réparations, celui-ci joue gaiement depuis. Pour ma part,  un jour j’ai essayé un tambour irlandais chez une amie, j’avais bien aimé. Bryn m’en a offert un pour ma fête et voilà, c’est comme ça qu’on a commencé à jouer ensemble. Avec le temps, on a commencé à jouer à plus d’instruments. Les gens aimaient bien notre musique et notre énergie. On  nous disait «Vous devriez commencer un groupe!» et ce fut la naissance de notre duo Vazzy.

 

Quelles sont vos inspirations?

On s’inspire des musiques anciennes et du monde, de la musique celtique et métisse. Je n’ai jamais entendu une musique traditionnelle d’un peuple qui ne m’a pas inspirée, peu importe de quel coin du monde elle provenait.

 

Faites-vous beaucoup de concerts et pour quel type de public?
Comme nous œuvrons dans la musique traditionnelle, on joue pour tout le monde et on a des choses pour tous les âges. On fait des concerts grand public dans les salles, festivals etc…On travaille aussi beaucoup dans les écoles de la province avec un spectacle musical autour de l’époque de la Nouvelle France. On passe les traditions aux jeunes, et moins jeunes, en donnant des ateliers de chansons, danses traditionnelles, podorythmie et jeu de cuillères.

 

On aime beaucoup les danses communautaires traditionnelles, en France on les appelle « les bals trad », celles-ci unissent les gens et apportent beaucoup de joie aux participants: une bonne manière de faire de  l’exercice au son de la musique joyeuse et « live ». C’est une forme de danse ancienne que les gens adorent encore aujourd’hui. On ne danse pas seul, n’importe qui est bienvenu, c’est une affaire de communauté. Il n’est pas nécessaire d’avoir de connaissances ou d’expérience en danse, il y a toujours une personne au câll et qui enseigne les danses vite fait, sur place. On danse pour le plaisir !

 

 

Pourquoi aimez-vous partager des traditions musicales?
Premièrement parce qu’on aime ça! Ça fait partie de notre histoire et de notre vécu, et cela nous définit comme peuple, depuis plusieurs centaines d’années. Il y a une renaissance culturelle en ce moment, en explorant le passé, on l’expérience au présent et tout ça nous projette dans le futur.  

Avez-vous des projets à venir?
On a toujours des projets…Nous commençons une tournée en fin janvier à Prince-Rupert avec un spectacle pour la ‘Cabane à Sucre’ de l’AFFNO (association francophone), on y fait aussi un spectacle jeune public/famille pour la communauté à la bibliothèque régionale. Nous offrons ensuite des ateliers scolaires à Terrace et Vanderhoof, puis revenons dans la région de Vancouver pour d’autres spectacles et ateliers dans les écoles.

Suzanne, aurais-tu un mot pour les francophones de Nelson?

On a eu beaucoup de plaisir à jouer pour les deux dernières ‘Cabanes à Sucre’ de l’AFKO. Alors possiblement, un rendez-vous pour celle qui se déroulera en avril prochain à Salmo!

Il y a une communauté francophone vibrante dans les Kotenays et les gens viennent en grand nombre pour fêter, se rencontrer, se sucrer le bec et s’amuser autour d’un repas traditionnel et d’activités plein air pour tous les âges…Le tout au son d’une musique joyeuse et inclusive!

 

Pour plus d’informations : www.vazzy.ca         

Page Voilà du Nelson Star de février 2019