807 rue Baker, Nelson, C.-B., V1L 4J8
250-352-3516
direction@afko.ca

La francophonie de Nakusp pleure Bianca

Par Eloïse Speleers, article inspiré des textes de Hans-Joachim, Philippe, Farhana, Nathalie, Mirabelle et Roméo, décembre 2022

Une grande dame de la francophonie des Kootenays s’en est allée. Bianca Cornelia Marianne Neidhardt, nous a paisiblement quittés le 20 octobre 2022 à l’âge de 66 ans, dans le confort de sa maison. Elle a œuvré pendant 20 ans à ce que la langue française soit bien vivante à Nakusp.

Originaire de Wuppertal, en Allemagne, Bianca Neidhardt a immigré au Canada aux débuts des années 1990. Elle a travaillé comme traductrice pendant plus de 35 ans. Elle a traduit des textes techniques, législatifs et commerciaux du français et de l’anglais vers l’allemand. Outre sa profession, elle cultivait une passion pour le plein-air et la nature. Elle était toujours à la recherche de nouvelles aventures et adorait passer ses journées entre amis à la nage, en kayak ou canot, à pied sur les chemins de randonnée ou chaussée de raquettes.

Sans compter, elle a donné

À travers les différentes étapes de sa vie, Bianca Neidhardt a été aimée et admirée par beaucoup. L’Allemande d’origine, mais Franco-Canadienne de cœur, était une personne organisée, motivée et débrouillarde. Elle utilisait d’ailleurs ses forces et atouts pour faire avancer des causes qu’elle avait à cœur. 

Elle a été une figure rassembleuse de la francophonie de Nakusp. Bianca organisait des réunions de l’Association des francophones des Kootenays Ouest dans sa maison et a toujours su motiver sa petite communauté de francophones et francophiles à se réunir en français.

« Les venues du Bibliobus étaient toujours un moment de fête et de partage. Des amitiés éternelles se sont créées chez Bianca. Repenser à elle, c’est se plonger dans notre petit bout du monde et se dire que c’est un paradis. À Nakusp, une petite étoile s’est allumée et brillera pour accompagner ceux qui, comme elle, accomplissent le rêve d’une vie », racontent ses amis proches, Philippe, Farhana, Nathalie, Mirabelle et Roméo.

Une dame des montagnes

Bianca Neidhardt s’est également impliquée dans l’organisation du Nakusp Music Fest (organisé de 2008 à 2011), ainsi que dans la communauté sportive de taï-chi. Elle avait à cœur la protection et l’entretien des sentiers de son village et des environs et a toujours été une membre active du club de pagayeurs de Nakusp, les Voyageurs.

Bianca Neidhardt laisse derrière elle ses sœurs et ses neveux, mais surtout son cher époux, Hans-Joachim. Sa famille souhaite remercier le personnel médical de l’hôpital Arrow Lakes. 

«Les cendres seront dispersées à l’été 2023, depuis son canot à bord duquel elle adorait pagayer”, confesse Hans-Joachim. À la place de fleurs, les amis peuvent faire un don au nom de Bianca Neidhardt à la banque alimentaire de Nakusp, l’une des charités qu’elle encourageait. Finalement, en souvenir d’elle, que chacun vive aujourd’hui dans la joie et le bonheur. »