807 rue Baker, Nelson, C.-B., V1L 4J8
250-352-3516
direction_afko@telus.net

Mia Noblet, le parfait équilibre

Par Amélie Sauquet, avril 2019

En visite à Nelson cet hiver, Mia Noblet a répondu à nos questions. Cette jeune sportive possède le record du monde féminin de slackline. Elle a parcouru la distance de 1.9km de ligne installée au-dessus de l’ancienne mine Jeffrey dans la ville d’Abestos au Québec. La slackline est une pratique sportive récente s’apparentant au funambulisme. Elle s’en distingue cependant clairement par l’utilisation d’une sangle élastique en nylon. Mia est inspirante par son déterministe, sa joie et légèreté de vivre, elle nous explique SA pratique de la slackline! 

Rencontre avec une slacklineuse professionnelle

Mia Noblet a 23 ans et a grandi à Nelson. Ses parents sont français et sont installés depuis de nombreuses années en Colombie-Britannique. Elle a commencé la slackline à l’âge de 20 ans. La première fois que Mia a entendu parler de la pratique de ce sport de plein air, c’est tout simplement à la vue d’une affiche. Lorsqu’elle était plus jeune, Mia a découvert les exploits de Dean Potter sur une affiche placardée au magasin Snow Pack sur la rue Baker. Dean Potter était célèbre en tant qu’alpiniste. Il faisait de la base jump et était funambule. Mia ne connaissait alors rien à la pratique de la slackline mais elle a vite compris qu’elle aimerait cette discipline. Après avoir excellé pendant plusieurs années en tant que patineuse sur glace, les grands espaces ont appelé Mia à rejoindre un terrain de jeu en plein air! 

Il existe plusieurs pratiques de cette discipline. Certains vont préférer des courtes distances et effectuer des acrobaties sur la ligne, Mia quant à elle, préfère les longues distances. Parcourir une longue ligne de slackline lui permet l’évasion de son esprit. La concentration, le parcours, l’effort physique amènent Mia dans «une place particulière» comme elle le dit elle-même. Ici, il est sous-entendu un état mental où elle se sent bien, une sorte d’espace-temps coupé du monde. 

Mia nous explique comment elle choisit des lieux pour pratiquer : «À Vancouver, il y a des places connues pour la slackline grâce au club Slackline BC. Ils organisent des événements et font  la promotion de la slackline. Sinon, je vais sur google image et je cherche un endroit qui me plait. En Chine, par contre, j’ai été appelé pour un projet spécifique. En Norvège, le projet était organisé par des européens et j’ai rejoint le projet une fois qu’il était monté. Parfois, je suis inspirée par des lignes déjà installées par des personnes auparavant et je veux absolument l’essayer».



Mia, bat le record du monde féminin au Québec dans la ville d’Abestos

La grande mine d’Asbestos a été le décor d’un record à parité homme-femme grâce à Mia. Elle a ainsi parcouru 1,9km. Dani Bouchard, à l’origine du projet et originaire de cette ville, a voulu attirer un regard positif sur la mine. Il a donc décidé de créer un projet de slackline en montant une ligne qui traverse l’ancienne mine.  La ville d’Abestas, emballée par le projet a aussi donné un coup de main. Le projet va donc avec une suite avec Abestos 2 en préparation pour juillet 2019!

Un passage remarqué à Whitewater

Cet hiver, Mia est venue à Nelson pour changer d’environnement, un retour aux sources pour le plaisir des locaux et de sa famille. Elle a proposé une nouvelle façon de profiter de la montagne enneigée. Son frère, Douglas Noblet (photographe: Wild Air Photography) nous a laissé des images poétiques où le temps s’est arrêté au dessus des pistes. En effet, Mia a posé trois lignes de slackline sur les sites de Prospector, White Lightning et Half Dome. Ces prouesses ont été réalisées avec l’aide d’Alex Landry, un slackliner local, ainsi qu’avec le soutien logistique de David Lussier propriétaire de la compagnie Summit Mountain Guides. Des images magnifiques à découvrir le site internet de ski Whitewater!

Je vous invite à suivre les aventures de Mia Noblet sur son compte instagram. En moment, Mia est du côté de l’Australie et vous offre des images à couper le souffle!

L’équipe de l’AFKO tient à remercier Mia d’avoir participé à une rencontre le 11 février dernier dans le centre communautaire de l’AFKO. À cette occasion Mia a répondu aux questions des curieux venus découvrir l’univers de la slackline grâce à la diffusion de vidéos et aux explications de Mia.

https://lesfunambulesmodernes.com/